Jérôme Richer – lecture de „*Blackcore*“

Le 14 novembre dernier, Jérôme Richer est  rentré de Conakry en Guinée (Afrique de
l'Ouest), après avoir travaillé pendant un mois à la mise en scène d"*Intérêts
et contreparties*" de Martin Bellemare, une pièce
abordant (entre autres) l'exploitation minière en Guinée pour le Festival
Univers des Mots. Le décor se renverse avec "*Blackcore*", une pièce en
cours d'écriture, abordant (entre autres) le trading de matières premières
sous l'angle suisse.

lecture du début de la pièce avec Claude Thébert, cet infatigable passeur de mots, 
mercredi 13 décembre à *19h à la Librairie le Parnasse, Genève,rue de la Terrassière 

C'est gratuit. Ça ne sera pas long (40 min max) !

*BLACKCORE*

* Deux frères en lutte près du cadavre du père. Comme un lointain écho
d'une tragédie antique. La scène est en Suisse. Au sein d'une famille de la
haute bourgeoisie. Une de ces familles qui ont construit la richesse
économique et industrielle du pays. Mais les temps ont changé. La manière
de conduire l'économie n'est plus la même. Un des frères est actif dans le
trading de matières premières. L'autre aurait trahi son sang. Il milite du
côté de ceux qu'on appelle les "perdants de la mondialisation", de ceux qui
vivent au quotidien "la malédiction des matières premières.*

* BLACKCORE est une pièce sur l'héritage, ce qu'on nous transmet, ce qu'on
décide ou non de reproduire. Une pièce sur le monde d'aujourd'hui. Une
pièce sur la Suisse. La première partie d'un diptyque.*

Congo (Katanga Province), August 2008 – Kisengo miners village, built near the open air mines for the extraction of coltan – Miner showing a bag with coltan.