Vendredi 23 février à 19h, à projetM@ Mottattom : „Assouplis ton genre“

Chères Toutesetous, 

J'ai encore le plaisir de vous inviter à la soirée :  
  
**"Assouplis ton genre"**  
**Vendredi 23 février à 19h, à Mottattom !**  
  
avec **Jacques Siron** : mots, sons, gestes, gravats  
et **Ariane Arlotti** : oeil capteur improvisateur et dérangements.  
  
Un rendez-vous genre performance. Bienvenue à ce massage de mots, de sons et de
situations,  
qui assurément détendra vos zones sensibles. Bienvenue à cette bonne franquette en
tous genres,  
à ce jeu bon chic mauvais genre, à cette dégustation de genres doucement fêlés, à
partager allègrement  
quel que soit votre genre.  
  
Et jusqu'au 27 février vous pouvez venir à Mottattom (20 rue Giuseppe Motta, 1202
Genève) vous dégenrez  
l'esprit de 1oh à 16h (et si la porte est fermée veuillez frapper au carreau,
quelqu'un viendra vous ouvrir!)  
  
Au plaisir de vous voir,  
A bientôt!  

Ariane Arlotti
Uta Richter

ProjetM@MottattoM présente Ariane Arlotti „Dérange ton genre“

exposition du 3 au 27 février 2017

vernissage: 2 février > 19h

 

Ariane Arlotti vous invite au dérangement de votre genre

par l’interrogation multiple dans votre espace et dans l’espace urbain…

Hey Oh, let’s go!

 

ProjetM expose Frédérique Longrée

Dans cette série de collages digitaux, le regard, ou l’absence de celui-ci, est au centre du travail proposé. Un questionnement tendant à inciter à regarder attentivement par-delà les apparences et les certitudes, dans cette veine surréaliste qui définit le travail de Frédérique Longrée.
du 3 au 27 mars 2018
vernissage le 2 mars > 19h
1er étage de la fabrique MottattoM, 20 bis av. Giuseppe Motta

Julie Gilbert: Je ne suis pas la fille de Nina Simone

mise en scène : Jérôme Richer (MottAttoM)

dès le 9 février 2018 au Théâtre Pitoëff à Genève,  avec Olivia Csiky Trnka et Mathieu Ziegler.

 

 

 

Jérôme Richer: „Défaut de fabrication“

… dans une mise en scène d’Yvan Rihs du 23 janvier au 9 février à la Comédie de Genève

Dans la cuisine d’un appartement HLM, en périphérie d’une grande ville, un homme et une femme. Elle fait des ménages pour le compte de particuliers, il est ouvrier dans une entreprise de la région. Trente-trois ans de vie commune réglés sur les fuseaux du travail. Mais cet après-midi, alors qu’elle regarde son feuilleton préféré à la télé, il rentre à la maison plus tôt que prévu. Quelque chose a changé.

 

ProjetM@MottattoM présente:

Estelle Fournier: Tacky Serenade (du 13 au 31 janvier 2018)

L’ariste en résidence à MottatttoM exposera des oeuvres qu’elle a créé dans les ateliers d’art plastique (FAMO) et de céramique (La Cale).

Céramiques
+ vidéo Perf du cake d’amour
+ gâteau en dégustation au vernissage
+ céramique d’une fève
+ dessins
+ peintures

 

Vernissage le 12 janvier > 19h; PERFORMANCE à 20h00

Romance et fantasmes ont changé au cours du siècle dernier, et constituent à eux deux une histoire culturelle du désir.
Estelle Fournier propose de regarder ces thèmes par le spectre des aspirations et fantasmes du regard féminin ;
l’occasion de présenter un nouvel ordre d’objets de désir.

« I need a hero
I’m holding out for a hero ‚til the end of the night
He’s gotta be strong
And he’s gotta be fast
And he’s gotta be fresh from the fight »

STREET PHOTOGRAPHY de Lola Costes à la galerie ProjetM

 

16 décembre 2017 – 7 janvier 2018

 

vernissage le 15 décembre > 19h

au MottattoM, 1er étage

 

Jérôme Richer – lecture de „*Blackcore*“

Le 14 novembre dernier, Jérôme Richer est  rentré de Conakry en Guinée (Afrique de
l'Ouest), après avoir travaillé pendant un mois à la mise en scène d"*Intérêts
et contreparties*" de Martin Bellemare, une pièce
abordant (entre autres) l'exploitation minière en Guinée pour le Festival
Univers des Mots. Le décor se renverse avec "*Blackcore*", une pièce en
cours d'écriture, abordant (entre autres) le trading de matières premières
sous l'angle suisse.

lecture du début de la pièce avec Claude Thébert, cet infatigable passeur de mots, 
mercredi 13 décembre à *19h à la Librairie le Parnasse, Genève,rue de la Terrassière 

C'est gratuit. Ça ne sera pas long (40 min max) !

*BLACKCORE*

* Deux frères en lutte près du cadavre du père. Comme un lointain écho
d'une tragédie antique. La scène est en Suisse. Au sein d'une famille de la
haute bourgeoisie. Une de ces familles qui ont construit la richesse
économique et industrielle du pays. Mais les temps ont changé. La manière
de conduire l'économie n'est plus la même. Un des frères est actif dans le
trading de matières premières. L'autre aurait trahi son sang. Il milite du
côté de ceux qu'on appelle les "perdants de la mondialisation", de ceux qui
vivent au quotidien "la malédiction des matières premières.*

* BLACKCORE est une pièce sur l'héritage, ce qu'on nous transmet, ce qu'on
décide ou non de reproduire. Une pièce sur le monde d'aujourd'hui. Une
pièce sur la Suisse. La première partie d'un diptyque.*

Congo (Katanga Province), August 2008 – Kisengo miners village, built near the open air mines for the extraction of coltan – Miner showing a bag with coltan.

Ihsane Mghafri – Une Couleur personnelle

gouache et aquarelle, pastels gras et secs, peinture à l’huile sur canevas et tissu, épices sur papier, jus de betterave etc.

 

vernissage le vendredi 8 décembre > 19h

exposition du 9 au 14 décembre

 

Tre konstverk de Wanda Palm

2 – 07 décembre 2017

vernissage: ve 01 décembre >19h

à la galerie ProjetM au MottattoM, 1er étage

Trois inspirations pures et fondamentales : Jacques Tati, Christian Bobin et Edward Hopper. Trois œuvres de ces derniers retranscrites dans un domaine qui ne leur est pas propre (l’art plastique, le cinéma, l’écriture). Trois influences qui ont donné naissance à trois projets, tous animés par la même sincérité: celle d’être sans paraître.